Création et vente d’estampes numériques de vos oeuvres

L’estampe numérique est une reproduction de très haute qualité d’une oeuvre, sur papier d’art pur coton sans acide (Arche, Canson, Hahnemühle…) utilisant des encres à pigment garanties plusieurs dizaines d’années. Cette dénomination est reconnue officiellement par le département de l’Estampe de la Bibliothèque Nationale de France.

Active-Art travaille depuis plusieurs années avec de nombreux artistes qui souhaitent commercialiser leurs oeuvres sous forme de tirage d’art, numérotées et signées ou non, afin d’attirer un plus large public avec une offre « pour toutes les bourses ». Ceci est d’autant plus important dans une période de crise comme celle que nous traversons, avec de grandes difficultés pour vendre les originaux.

Estampes numériquesAurélie Caperan, Michèle Ludwiczak, Lukas Kandl, Brigitte Garcia

-

Une offre technique et une approche commerciale

Active-Art vous propose un accompagnement technique et commercial pour vous assister dans votre démarche de création d’une offre d’estampes numériques :

  • Prises de vues de vos oeuvres, ou validation de vos fichiers images existants
  • Calibration colorimétrique, impression d’épreuves d’artiste
  • Boutique de vente en ligne avec paiement sécurisé en savoir plus
  • Promotion de votre boutique sur Visual Arts Explorer en savoir plus
  • Impression, conditionnement et expédition des commandes à la demande
  • En option : création d’un audio-guide intégré au tirage (oeuvre qui parle).

Pour prendre contact avec nous et discuter d’un éventuel projet de création d’estampes numériques de vos oeuvres et d’un partenariat commercial pour les diffuser, merci de remplir le formulaire ci-dessous :

A propos de l’Estampe numérique

Marie-Cécile Miessner* : Comment est née l’estampe numérique ?

Le développement de la micro-informatique et des logiciels de traitement de l’image ont permis l’émergence d’une nouvelle famille parmi les techniques d’impression.

Depuis la fin des années 1990, l’image numérisée puis imprimée à l’aide d’imprimantes et de traceurs est devenue une pratique courante des artistes et a ainsi donné naissance à une nouvelle génération d’images imprimées : l’estampe numérique. Cette technique – tout d’abord utilisée pour l’épreuvage dans l’imprimerie, puis pour le tirage d’images photographiques à un petit nombre d’exemplaires – s’est rapidement étendue à tous les métiers de l’image. La mise au point d’encres à base de pigments au début de la décennie 2000, l’amélioration de la résolution et l’utilisation de beaux papiers ont permis d’obtenir une impression d’une qualité exceptionnelle, réunissant à la fois la densité des couleurs de l’imprimerie d’art à la presse et la précision du tirage photographique. Les artistes se sont très vite emparés des nouvelles possibilités, sans cesse améliorées, de la chaîne de l’image numérique. Le tirage jet d’encre s’est imposé comme la technique idéale pour l’impression de toute image conçue sur un écran à partir d’un ordinateur.

*Marie-Cécile Miessner, née en 1948, est conservateur en chef à la Bibliothèque Nationale de France. Depuis 1998, elle est chargée des estampes contemporaines et les livres d’artistes du XX ème siècle.